L’éducation au spectacle vivant dans le Vaucluse

Malgré le nombre d’actions remarquables développées par des acteurs engagés dans le Vaucluse, l’éducation au spectacle vivant reste le parent pauvre des politiques publiques.

La recherche-action menée par un collectif vauclusien (près de 60 personnes : acteurs culturels et éducatifs, chercheurs, responsables institutionnels, élus et techniciens des collectivités territoriales) entre 2014 et 2016 révélait les disparités territoriales de notre département. 

Pour favoriser l’éducation des plus jeunes, il est plus que jamais urgent d’expérimenter de nouvelles modalités d’action et de développer les coopérations.


Pourquoi un réseau ?

REVES = un réseau de coopération sur les territoires pour l’éducation au spectacle vivant :

> Pour se rencontrer, s’informer, se former, se soutenir ;

> Pour identifier les besoins et les ressources du territoire ;

> Pour coopérer et coordonner nos actions, pour travailler de manière horizontale et collaborative et mettre en synergie les compétences de tous ;

> Pour construire des projets en partenariat, expérimenter de nouvelles pratiques et partager la réflexion ; 

> Pour tenter de réduire les inégalités sociales et territoriales dans le domaine de l’accès à l’art, garantir le développement de l’éducation au spectacle vivant tout au long de la vie.


Charte pour l’éducation au spectacle vivant 

Les membres du RÉseau Vauclusien pour l’Education au Spectacle vivant REVES partagent des valeurs à défendre et incarner dans l’action collective en adhérant à une Charte pour l’éducation au spectacle vivant rédigée en 2016, à la naissance du réseau :

> Affirmer le rôle essentiel de l’éducation au spectacle vivant dans la construction des individus et de l’ouverture sur toutes les cultures ;

> Défendre à travers les processus d’éducation au spectacle vivant les valeurs démocratiques ;

> Rendre cette éducation visible et l’ancrer dans les politiques publiques locales, pour lui donner les outils et les moyens dont elle a besoin pour exister de manière durable ;

> Œuvrer à la fois à sa diversification et à sa cohérence, en imaginant des parcours accessibles à tous les jeunes Vauclusiens depuis la petite enfance jusqu’à l’âge adulte ; 

> Organiser sa présence dans tous les temps de la vie des jeunes (scolaire, périscolaire, extrascolaire et familial) et l’adapter à leurs territoires de vie ;

> Fonder cette éducation sur la coopération entre tous ses acteurs, en mettant à leur disposition les ressources, les outils de médiation et les formations qui les aideront à construire des partenariats


Contacts 

Co-Présidents du Réseau

Didier Le Corre, co-président et trésorier
Frédéric Richaud, co-président

Membres du Bureau

Jacqueline Lacotte, coordinatrice du GOPEP (Groupe d’Observation des Projets Expérimentaux de Parcours d’éducation au spectacle vivant)
Sébastien Lauro-Lillo, coordinateur du groupe des référents territoriaux

Référents territoriaux

Grand Avignon [grandavignon@reseau-reves.org] : Claire Wilmart, Emmanuelle Thalmann
Luberon Monts de Vaucluse [luberonmontsdevaucluse@reseau-reves.org] : Didier Le Corre, Nicolas Glayzon
Haut-Vaucluse [hautvaucluse@reseau-reves.org] : Fréderic Richaud, Mathieu Castelli
Pays d’Apt Luberon [paysdaptluberon@reseau-reves.org] : Judith Arsenault, Sébastien Lauro Lillo
Ventoux Comtat venaissin [ventouxcomtatvenaissin@reseau-reves.org] : Gilbert Chiron, Alain Ubaldi 


REVES – RÉseau Vauclusien pour l’Education au Spectacle vivant

c/o La Garance – Scène nationale de Cavaillon
Rue du Languedoc
BP 10205
84306 Cavaillon cedex

contact@reseau-reves.org