Présentation

Le réseau REVES est né, sous forme associative, en juin 2016, pour prolonger la dynamique de la Recherche-Action sur l’éducation artistique et culturelle qui avait été menée par un Collectif d’acteurs dans le Vaucluse pendant les deux années précédentes, dans le cadre de La Belle Saison des Arts Vivants avec l’enfance et la jeunesse.

Pourquoi un réseau ?

  • Parce que le travail mené par le Collectif a prouvé l’intérêt, pour les acteurs locaux impliqués dans l’éducation au spectacle vivant, de se regrouper pour créer ensemble des projets collaboratifs pérennes, plutôt que de mener, chacun de son côté, des actions non coordonnées. C’est à cette seule condition qu’une telle « éducation » pourra se développer de façon cohérente, pour tous les jeunes d’un territoire et dans tous les temps de leur vie.
  • Parce qu’un réseau ne fonctionne pas de manière hiérarchique et qu’il peut ainsi mettre en synergie les compétences de tous ses membres au service des projets qui les réunissent.
  • Parce qu’il est plus facile, au sein d’un réseau :
    • de se rencontrer, de s’informer, de se former
    • d’identifier les besoins et les ressources du territoire
    • de construire des projets en partenariat.

Défendre des valeurs partagées et les incarner dans l’action collective

Les adhérents de REVES ont souscrit à la Charte pour l’éducation au spectacle vivant, qui avait été élaborée par le Collectif à l’issue de la Recherche-action. Ce texte fixe le cadre de l’action de REVES pour les cinq années à venir. Les missions que le Réseau s’est données sont mises en œuvre progressivement, grâce à la réflexion menée au sein du Conseil d’administration et à l’implication des membres du Bureau.

Deux intercommunalités du Vaucluse apportent leur soutien à l’action de REVES sur leur territoire, où sont implantés des projets expérimentaux de parcours : la Communauté d’Agglomération du Grand Avignon et la Communauté de Communes Rhône Lez Provence dans le Haut-Vaucluse. Une ville du Vaucluse, L’Isle sur la Sorgue, est devenue adhérente du Réseau en mars 2017 et prend d’ores et déjà une part active aux travaux des trois chantiers.

Les objectifs du réseau : Expérimenter / Mutualiser / Analyser

REVES est entré dans l’action dès le début de 2017. Pour atteindre progressivement ses objectifs, il a mis en place trois chantiers1 pilotés de façon collaborative par des membres du Réseau.

EXPÉRIMENTER

Quatre projets expérimentaux de parcours d’éducation au spectacle vivant2 (ESV) sont lancés sur des territoires qui avaient été analysés en 2015 dans le cadre de la recherche-action (Grand Avignon, Cavaillon, Haut-Vaucluse). Ils sont portés par des opérateurs culturels locaux (Eveil artistique – Scène conventionnée pour le jeune public, Opéra et Conservatoire à rayonnement régional pour le Grand Avignon, La Garance-Scène nationale pour Cavaillon, Eclats de Scènes pour le Haut Vaucluse). Tous ces projets ont un lien fort avec la création et la diffusion de spectacles Jeune Public, notamment en s’ancrant sur des résidences d’artistes en milieu scolaire.

Chacun de ces projets comporte trois axes forts :

  • Toucher les jeunes et leurs familles, notamment ceux des réseaux d’éducation prioritaire
  • Construire et faire évoluer collectivement le dispositif avec les acteurs locaux
  • Impliquer dans le projet tous les acteurs éducatifs et les artistes.

REVES accompagne ces projets et les met en relation, dans le cadre du chantier 1 : « Inventer et tester des dispositifs d’éducation au spectacle vivant ».

MUTUALISER

Deux autres chantiers visent à faciliter la constitution d’équipes de projet, en leur donnant les moyens de mutualiser les ressources et les énergies au service de l’éducation artistique et culturelle :

  • Le chantier 2 (« Créer les conditions du développement de l’ESV en Vaucluse en s’appuyant sur les besoins des acteurs et les ressources du territoire ») s’est fixé comme premier objectif de développer des outils numériques collaboratifs au service de tous les acteurs de l’ESV qui font ou feront partie du réseau, avec l’aide de la plateforme Outils-Réseaux.
  • Le chantier 3 (« Construire, avec tous les acteurs, des partenariats fondés sur une démarche collective de projet ») verra la première manifestation de son action le 27 avril 2017 avec l’organisation d’un séminaire sur le thème « Villes, intercommunalités et éducation artistique et culturelle », auquel seront invités tous les élus et techniciens des collectivités territoriales du Vaucluse. Ils pourront y nourrir leur réflexion en rencontrant des initiateurs de projets exemplaires d’éducation artistique et culturelle réalisés dans d’autres territoires et en analysant avec eux les conditions de la réussite de tels projets.
ANALYSER

Pour poursuivre la dynamique de recherche initiée lors de la Recherche-action, REVES entend observer les actions que le réseau aide à mettre en place, pour en évaluer la pertinence et la portée. Pour ce faire, il a enclenché une démarche d’évaluation et d’analyse en partenariat avec des chercheurs universitaires :
Marie-Christine Bordeaux, professeur à l’Université Grenoble-Alpes spécialiste de l’éducation artistique et culturelle, a accepté, dans le cadre du chantier 1, de superviser les méthodes d’observation et d’évaluation que chacun des groupes de pilotage des trois expérimentations va adopter.

La collaboration qui avait été établie dès 2014, dans le cadre d’une convention, entre le Collectif de la Recherche-action et l’équipe Culture et Communication du Centre Norbert Elias de l’Université d’Avignon et des Pays de Vaucluse (UMR 8562) est amenée à se poursuivre au sein du Réseau. Un projet de recherche a d’ores et déjà été élaboré par des chercheurs de ce laboratoire en partenariat avec REVES. Il vise à étudier les différentes formes d’action qu’un réseau d’acteurs locaux de l’éducation artistique et culturelle peut développer pour constituer un espace de coopération publique et participer au développement culturel d’un territoire.

Perspectives

Dans l’état actuel de ses moyens humains et financiers, le Réseau REVES s’attache à mettre en œuvre les projets qui viennent d’être présentés. D’autres projets sont déjà envisagés, ils pourront être lancés ultérieurement lorsque REVES disposera de forces plus importantes.